Le hasard ne favorise que les esprits bien préparés.

Louis Pasteur


La faute à pas de bol?

Il était une fois un vieux paysan chinois qui n’avait qu’un cheval pour l’aider à cultiver son lopin de terre. Un matin, il eut la désagréable surprise de découvrir que son cheval s’était enfui pendant la nuit. Les voisins vinrent manifester leur soutien :

-Pauvre homme ! Tu n’avais qu’un cheval et il s’est enfui… Quelle malchance !

Mais le vieillard se contenta de répondre : –Chance ou malchance, qui peut l’affirmer ?

Or il advint que quatre jours après, le cheval réapparut accompagné de cinq chevaux sauvages qu’il avait rencontrés en chemin et qui entrèrent avec lui dans l’enclos.*

Qu’est-ce que la chance ? Qu’est-ce que la poisse ? Pourquoi le sort semble-t-il s’acharner sur certains alors que tout semble réussir à d’autres ?

Et si on pouvait à tout âge réapprendre à cultiver sa chance, c’est-à-dire provoquer autour de soi et de ses proches l’apparition régulière de circonstances aussi inattendues que favorables ?

Voici les cinq secrets de fabrication de la chance :

  1. La disponibilité intérieure ou l’art de se tenir prêt dans une attitude globale d’éveil, de curiosité et de vigilance
  2. La connexion en s’employant à porter chance aux autres et en osant demander (une information ou du soutien)
  3. Le recyclage en s’entraînant à observer, accueillir et dépasser les incidents de parcours
  4. L’intention positive en identifiant ce qu’on veut VRAIMENT
  5. L’audace en s’autorisant à sortir de sa zone de confort et en osant les bifurcations opportunes.

*Je vous envoie avec plaisir la fin de ce conte chinois qui ne s’arrête pas là !


Pour tester le coaching, contactez-moi pour une séance gratuite de 30 minutes sans engagement